Pierre Choumoff
Nous n'avons trouvé aucun résultat correspondant à votre recherche

Biographie

Débutant sa carrière de photographe dès son arrivée à Paris en 1911, Pierre Choumoff, ingénieur de formation, devient très rapidement l'un des photographes attitré des russes et des polonais installés à Paris. Son style particulier signe ses portraits : cadrages serrés au plus près du regard, présence forte des mains, tirages veloutés. Familier des danseurs (Alice Nikitina, Isadora Duncan), des écrivains (Marina Tsvetaïeva, Joseph Kessel, Vladimir Maïakovski, Sacha Guitry, Ilia Ehrenbourg, Paul Fort), des compositeurs (Fauré, d'Indy, Poulenc, Prokofiev, Milhaud) et des artistes en général (Séraphin, Soudbinine, Georges Pitoeff, André Lothe, Moïse Kisling), il réalise également des portraits à la demande des particuliers. Passionné par le sujet, il photographie les politiques (Blum, Gorki, Kerenski) ainsi que quelques scientifiques impliqués dans les changements sociaux (Langevin). Bien qu'exilé à Paris, il a ses entrées à l'ambassade soviétique pour laquelle il réalise les portraits des officiels et des équipes. En 1934, il quitte définitivement Paris pour la Pologne ; il y décède en 1936. Pierre Choumoff est aussi le dernier photographe du sculpteur Auguste Rodin, à Paris et à Meudon, photographiant à la fois les oeuvres et la vie de l'artiste au quotidien. A l'exception des oeuvres conservées au Musée Rodin, l'Agence Roger-Viollet détient depuis 1945 l'intégralité des négatifs de Pierre Choumoff et un grand nombre de tirages d'époque.

Voir toutes les photos
Fermer
Filtrer
Fermer
Orientation
Teintes
Date
1839
2024